Formation : les retours d'expérience

Formation NAMA et CSAMA

La finance aéroportuaire

Régie des Voies aériennes du Congo

Les formateurs de NAMA sont de véritables globe-trotters. Ils interviennent notamment en Afrique. C’est ainsi qu’ils ont formé une cinquantaine de cadres de la régie des voies aériennes du Congo au management aéroportuaire. Le programme de formation couvrait quatre domaines d’activités différents : la stratégie, le juridique, le commercial et la finance. «Je me suis chargé de cette dernière thématique, témoigne Alexandre Nekoub, Responsable Audit Interne et du Comité des Engagements d’Aéroports de la Côte d’Azur.Mon module s’étalait sur deux journées et abordait l’ensemble des spécificités de la gestion aéroportuaire : les recettes, les charges, les équilibres de gestion, les états financiers, les indicateurs de performance, la rentabilité des investissements ou encore le plan d’affaires.»

 

Une passerelle vers la Chine

China Singapore Airport Management Academy

Fin 2012, NAMA et China Singapore Airport Management Academy (CSAMA) ont contracté un partenariat de long terme pour la formation des dirigeants d’aéroports chinois. Quelques semaines plus tard, une quarantaine de managers chinois ont rejoint l’Aéroport Nice Côte d’Azur pour une formation consacrée aux services aéroportuaires. Pour une plus grande efficacité, nous avons inscrit ce programme dans une dimension “terrain”, les exposés en mandarin alternant avec les visites sur site. «Nous avons sensibilisé les stagiaires dans nos terminaux à la gestion de la propreté et ses enjeux : productivité et qualité», explique Marianne Pecorari, responsable hygiène et qualité de vie sur l’Aéroport Nice Côte d’Azur. Ils ont également découvert les commerces en zone réservée, le centre d’affaires ou encore le car rental centre, un bâtiment de 60 000 m2 regroupant l’ensemble des loueurs de voitures présents sur l’aéroport niçois. d’autres thématiques sont envisagées pour le futur, telles les opérations aéroportuaires et l’aviation générale.